BURKINA FASO- Zenabou Ilbidou- YIKRI

Aidez YIKRI, programme de microfinance d'Entrepreneurs du Monde au Burkina Faso, à soutenir des personnes comme Zenabou, dans leurs initiatives économiques
YIKRI Zenabou ILBIDOU PORTRAIT

Le projet

Le programme de microfinance burkinabé, YIKRI accompagne en zone rurale, périurbaine et rurale des micro-entrepreneurs comme  Zenabou.

Découvrez le témoignage de Zenabou, accompagnée par YIKRI.

Portrait

Depuis 7 ans, je tisse des pagnes traditionnels et je les vends au détail dans le quartier ou en gros au marché.. Avant, je vendais du zoomkom (boisson locale à base de mil et gingembre) dans mon ancien

quartier. Mais dans le quartier où j’ai déménagé après mon mariage, c’est plus difficile de trouver des clients : la zone est très pauvre. C’est là que s’installent ceux qui ont quitté la campagne pour tenter leur chance dans la capitale.

Difficultés et débrouille dans le métier

J’ai décidé de devenir tisserande parce qu’on a toujours besoin d’acheter de quoi s’habiller, non

? Et puis, ça me permet de rester à la maison et ainsi de m’occuper plus facilement de mes quatre enfants. C’est mon mari qui m’a acheté le métier à tisser. Ensuite, je me suis débrouillée. Mon fournisseur est aussi mon client : il m’avance le fil et en récupère le prix quand il me rachète mes pagnes terminés. On fait toutes comme ça ici ! La difficulté majeure aujourd’hui, c’est la pénurie de de fil au Burkina Faso, aggravée en saison des pluies.

Heureusement avec un crédit YKRI, j’ai pu acheter une demi balle de fil et continuer le travail sans interruption. J’ai aussi revendu une partie de ce fil à des tisserandes de mon quartier qui étaient en rupture de stock.

Déjà du changement dans la famille

Grâce à tout cela, j’ai pu dégager un revenu correct et épargner pour préparer la rentrée scolaire. Certes, c’est mon mari qui s’occupe des frais de scolarité, mais j’ai pu offrir à chacun un sac à dos pour l’école !

Et après ?

Avec mon prochain crédit, je voudrais acheter une balle entière de fil. Aujourd’hui, j’arrive à tirer un bénéfice de 10 000 FCFA par semaine (15 €). Je veux augmenter encore mon bénéfice et mon épargne, pour réinvestir sans avoir besoin d’emprunter.

 La confiance s’installe entre les membres de mon groupe. Nous partageons de plus en plus nos

soucis, nos expériences, nos bons filons. Et nous progressons ensemble grâce aux formations !

À quoi servira votre financement ?

Si vous souhaitez soutenir YIKRI dans son accompagnement de projets de micro-entreprises et permettre à des projets d'entrepreneurs, comme celui de  Zenabou de se réaliser,  vous pouvez faire un don à YIKRI,  le programme de microfinance d’Entrepreneurs du Monde au  Burkina Faso.

YIKRI  accompagne des dizaines de micro-entrepreneurs dont Zenabou, grâce à des microcrédits et des formations. Avec 250€,  YIKRI peut :

-           décaisser un crédit pour un micro-entrepreneur pour un projet comme celui de Zenabou (une fois qu’un micro-entrepreneur aura remboursé son crédit, un autre micro-entrepreneur pourra bénéficier d’un crédit auprès de YIKRI et ainsi de suite)

-           Accompagner un micro-entrepreneur en lui permettant d’accéder à un cycle de formations pour lui apprendre à gérer encore plus efficacement son activité et ses crédits pendant un an